Accueil
Accueil   >   Actualités : Découverte d'un grand anneau de gaz autour de la galaxie AGC 203001

Découverte d'un grand anneau de gaz autour de la galaxie AGC 203001

janv. 9 2020

Les contours en bleu correspondent à l'anneau d'hydrogène neutre détecté, superposé sur une image couleur optique composite obtenues au CFHT avec les filtres g, r et i.

Omkar Bait, astronome au NCRA (Pune, Inde) et ses collaborateurs (dont Pierre-Alain Duc, Observatoire astronomique de Strasbourg) rapportent la découverte, à l'aide du Giant Metrewave Radio Telescope (GMRT, radiotélescope géant situé au nord de Pune, Inde), d'un anneau d'hydrogène neutre (HI) extrêmement grand (diamètre d'environ 115 kpc), excentré par rapport à la galaxie massive éteinte nommée AGC 203001. L'anneau n'a pas de contrepartie optique brillante et étendue, contrairement à plusieurs autres galaxies annulaires connues. Les auteurs présentent des images optiques profondes dans les bandes g, r et i de l'anneau HI, à l'aide de l'instrument MegaCam du télescope Canada-France-Hawaii, qui montre plusieurs régions avec une faible émission optique à un niveau de luminosité de surface d'environ 28 magnitudes par seconde d'arc carré. De telles structures HI étendues sont rares, avec un seul autre cas connu jusqu'à présent : l'anneau du Lion, autour des galaxies M105 et NGC 3384. Traditionnellement, les anneaux excentrés ont été expliqués par une collision avec une galaxie «intruse», ce qui a entraîné des ondes de densité en expansion de gaz et d'étoiles sous forme d'anneau. Cependant, dans un tel scénario, l'impact conduit également à la formation de grandes quantités d'étoiles dans l'anneau, ce qui n'est pas observé dans l'anneau présenté dans cet article. Par ailleurs, un tel anneau pourrait également se former en raison d'interactions de marée avec une galaxie voisine ou même de fusions importantes entre galaxies. Le mécanisme physique exact de la formation de tels anneaux est encore en débat.

Article : Discovery of a large Hi ring around the quiescent galaxy AGC 203001, O. Bait, S. Kurapati, P.-A. Duc et al., MNRAS, 492, 1, 1 (Février 2020)

Contact: Pierre-Alain Duc, pierre-alain.duc@astro.unistra.fr

Info reprise ici.

Search & Find
juil. 1 2020

Les élu(e)s du conseil de laboratoire de l'Observatoire astronomique de Strasbourg (ObAS) expriment...

mai 13 2020

The ObAS seminars have moved online, every Friday morning at 10:30 here The program of the coming...

juil. 28 2020

Le CDS recrute un chercheur (H/F) sur un poste CDD de 24 mois en soutien scientifique au...

juil. 21 2020

Des champs magnétiques s'étendant à l'échelle d'une galaxie comme la Voie Lactée, cela paraît...

juil. 8 2020

Une magnifique comète (nommée 2020 F3 NEOWISE) est actuellement visible dans le ciel alsacien, en...

mai 19 2020

Oliver Müller, post-doctorant à l'Observatoire astronomique de Strasbourg, a reçu pour ses travaux...