Du 20 novembre 2018 au 22 novembre 2018
Strasbourg, France

The ASTERICS (http://asterics2020.eu/) project is organising its fourth VO School. The school...

Accueil
Accueil   >   Observatoire

Observatoire

L'Observatoire astronomique de Strasbourg (ObAS) est un Observatoire des Sciences de l'Univers (OSU), une école interne (art. L713-9 du Code de l'Education) de l’Université de Strasbourg (Unistra), ainsi qu’une Unité Mixte de Recherche (UMR 7550) entre l’Université de Strasbourg et le CNRS. 

Son statut d’OSU (voir décret n°85-657 du 27 juin 1985) place l’Observatoire astronomique au cœur du dispositif national mis en œuvre par l’INSU. Il héberge deux Services Nationaux d’Observation (SNO): le Survey Science Centre d’XMM-Newton (SSC-XMM) et le Centre de Données astronomiques de Strasbourg (CDS), par ailleurs labellisé "Infrastructure de Recherche" (IR) par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. L'ObAS participe à d'autres SNOs: SVOM, Grands Relevés Spectroscopiques avec WEAVE, Gaia, et le modèle de la Galaxie de Besançon.

Composante à part entière de l'Unistra, l' Observatoire astronomique de Strasbourg gère la parcours astrophysique (M2) du Master Physique spécialité Astrophysique, hébergé par la faculté de physique et ingénierie.

En tant qu'unité de recherche, l'ObAS est structuré en deux équipes scientifiques, l'équipe GALHECOS et le CDS

L’Observatoire astronomique de Strasbourg a pour mission de contribuer aux progrès de la connaissance par :

  • l'acquisition de données d'observation
  • le développement et l'exploitation de moyens appropriés
  • l'élaboration des outils théoriques nécessaires

Il est par conséquent également chargé :

  • de fournir des services liés à son activité de recherche
  • d'assurer la formation des étudiants et des personnels de recherche
  • d'assurer la diffusion des connaissances
  • des activités de coopération internationale

L’Observatoire actuel a été construit en 1881 et héberge la 3e plus grande lunette de France par sa taille ainsi que le Planétarium de Strasbourg dont il a eu la responsabilité de 1986 à 2008, et désormais intégré au Jardin des Sciences de l'Université de Strasbourg. Il dispose également d’un riche patrimoine d’instruments et d’ouvrage anciens. Par ailleurs, il a mis en place, dans l'une des petites coupoles, une plateforme pédagogique d'observation, composée de deux télescopes couplés de 36cm permettant de faire de l'imagerie et de la spectroscopie. 


L'Observatoire sur la toile :

Search & Find
juin 18 2018

En utilisant les données de l'observatoire XMM-Newton de l'ESA1, une équipe internationale...

juin 8 2018

Frédéric Marin, actuellement en post-doctorat à l'Observatoire de Strasbourg sur un contrat CNES,...