Le 22 décembre 2017
De 10h30 à 12h00

Max Gronke UC Santa Barbara   The Lyman-alpha (Lya) of neutral hydrogen is the most prominent...

Accueil
Accueil   >   Recherche   >   Équipe Hautes Énergies   >   Membres de l'équipe Hautes Énergies   >   Membres permanents

Membres permanents

Membres permanents

  • Hubert BATY, maître de conférences hors classe à l'Université de Strasbourg
    • plasmas, instabilités magnétohydrodynamiques, reconnexion magnétique, simulations numériques, tokamaks, couronne solaire, accrétion-éjection, vents de pulsars.
  • Laurence BOIRIN, maître de conférences à l'Université de Strasbourg
    • objets compacts accrétants, binaires X, observations en rayons X, XMM-Newton.
  • René GOOSMANN, maître de conférences à l'Université de Strasbourg
    • noyaux actifs de galaxies, transfert de rayonnement, polarisation à multiples longueurs d'ondes, polarimétrie en rayons X, the X-ray Imaging Polarimetry Explorer (XIPE).
  • Nicolas GROSSO, chargé de recherche au CNRS
    • activité en rayons X des proto-étoiles et étoiles jeunes (nuages sombres et isolées), accrétion épisodique, trou noir supermassif centre Galaxie, XMM-Newton, CXO, Swift.
  • Patrick GUILLOUT, astronome-adjoint au CNAP
    • observations et modélisation de la population d'étoiles jeunes, courants d'étoiles, étoiles jeunes isolées, rayons X, spectroscopie optique haute-résolution.
  • Jean-Marie HAMEURY, directeur de recherche au CNRS, responsable d'équipe
    • disques d'accrétion; binaires, variables cataclysmiques, novae naines
  • Laurent MICHEL, ingénieur de recherche au CNRS
    • Survey Science Centre XMM-Newton, développement segments sol, bases de données, Observatoire Virtuel, gestion du parc de machines.
  • Christian MOTCH, directeur de recherche au CNRS
    • populations de sources X galactiques, sources X ultra-lumineuses, trous noirs stellaires. Observations XMM-Newton, Chandra, Swift. Segment sol XMM-Newton et SVOM.
  • Manfred PAKULL, directeur de recherche émérite au CNRS
    • binaires X,  sources X ultra-lumineuses et leur iteraction avec le milieu interstellaire.
  • Jérôme PÉTRI, maître de conférences à l'Université de Strasbourg
    • théorie, simulation, magnétosphère des pulsars, processus de rayonnement haute énergie, plasma, relativité générale.
  • Delphine PORQUET, directrice de recherche au CNRS
    • trous noirs supermassifs (noyaux actifs de galaxies, centre de la Galaxie), observations  (XMM-Newton, Chandra, Suzaku, NuSTAR, Swift) et diagnostics de plasmas en rayons X.
Search & Find
nov. 24 2017

Ingénieur(e) en développement logiciel Poste Lieu de travail : Observatoire Astronomique de...

nov. 10 2017

Le mercredi 13 décembre 2017 à partir de 20h00, Benoit Famaey, chercheur à l'Observatoire...

oct. 13 2017

L'observatoire astronomique de Strasbourg participera à la fête de la science, au Palais...